fonctionnaires

Les (presque) vrais adieux de Sarko

Bien sûr j’aurais aimé exercer un second mandat mais maintenant que j’ai perdu, je peux vous avouer avoir de nombreux sujets de satisfaction.
Pour commencer par le plus pénible, je n'aurai plus à serrer la main de tous ces guignols de syndicalistes qui font chier tous les français avec leurs grèves à répétition, alors que leur représentativité n’est que de 7%. Ces sangsues se versent de très gras salaires de permanents et croient avoir la solution à tous les problèmes actuels en appliquant à la France des principes qui ont partout conduit à la famine et à la misère et qui ont font 100 millions de morts.

« Un égoïste c’est quelqu’un qui ne pense pas à moi »

Reblochon 1er, au cours d’un des premiers conseils des ministres, a accusé Angela Merkel d’égoïsme. Mais La Fontaine nous avait déjà prévenu : « la fourmi n’est pas prêteuse »

29 RAISONS DE NE PAS VOTER HOLLANDE

1. Il a mis volontairement la Corrèze en faillite en 24 mois en pleine crise.
2. 35 ans de vie politique à s'engraisser de petits fours dans des meetings.
3. N'a jamais fait une loi ou un projet de loi, rien que critiquer les autres.
4. ...

Comment le poison socialiste a anesthésié la France

En prenant le pouvoir en 1981, les socialistes français ont durablement abimé l’un des ressorts les plus précieux de notre pays : le goût pour l’effort et le sens du devoir. Deux lois ont suffi pour faire dérailler le pays : les 35 heures et la retraite à 60 ans. L’effet dévastateur de ces lois est largement sous-estimé. Les effets mécaniques ont été dans une large mesure corrigés par Sarkozy mais ces lois ont changé les valeurs d’une grande partie des français. Pour beaucoup de français, ce n’est plus le résultat de leur travail qui compte, mais le fait d’avoir effectué le nombre d’heures légal. Qu’importe que le but ne soit pas atteint, pourvu que le temps de présence soit respecté. Ce phénomène est dévastateur car il a cassé le dynamisme du pays et a rongé sa compétitivité. Sarkozy a voulu changer cet état d’esprit en prônant le travailler plus pour gagner plus mais il n’a fait qu’érafler la surface de la plaie car le mal est trop profond.

La prise du pouvoir par les socialo-fonctionnaires

Traditionnellement les fonctionnaires représentaient l’état et étaient solidaires de ses décisions. Ils étaient équitablement répartis entre droite et gauche. La gauche représentait avant tout le monde du travail et défendait ses droits.

Ah ! Que le parti socialiste est vierge !

Après les élections présidentielles de 1988, par un effet surprenant du hasard, le financement de la campagne présidentielle de Mitterrand a commencé à poindre son nez.

Les socialo-fonctionnaires ou le racket légalisé

Les récentes affaires qui se multiplient à l’approche des élections peuvent laisser l’impression dangereuse d’une corruption généralisée. Heureusement, tous les politiques ne sont pas corrompus mais beaucoup profitent du système tout en accusant le voisin pour des broutilles.

L’infantilisation de la société française

Les 40 dernières années ont été marquées par l’infantilisation de la société française. Les adultes, qui avaient autrefois pour devoir de préparer l’avenir de leurs enfants ont abdiqué cette responsabilité. La génération de 68 a avant tout recherché son confort, son plaisir, sa libération sexuelle, à travers la musique, les loisirs, le sport, le jeu, les vacances, le sexe, la drogue. Ils dépensaient tout ce qu’ils gagnaient sans se soucier d’un avenir pris en charge par les organismes de répartition de l’état providence. Dans une France riche, la facilité a triomphé. Et certains politiques ont tout fait pour que cette infantilisation fonctionne à leur profit, grâce à un populisme bien calculé. On a mis en place un système basé sur la culture générale, les loisirs, l’emploi confortable à vie, l’assistanat, le financement des avantages acquis par la dette, une dépense croissante et irréversible de l’état, une addition laissée aux générations futures.

Pourquoi ne parle-t-on pas des niches salariales ?

Les niches fiscales et sociales ont été créées et développées progressivement dans des buts bien déterminés : aide à la construction, aide aux économies d’énergie, développement du territoire, protection du patrimoine, formation d’apprentis, soutien de l’emploi à domicile et de l’emploi à faible salaire, aide au passage aux 35 heures, aide aux départs anticipés à la retraite, aide à l’accession à la propriété,…

Eva Joly : Jeanne d’Arc et l’Omelette Norvégienne

Voici la vraie histoire d’Eva Joly.

Elle est née dans une famille pauvre à Domremy et a rapidement montré une forte ambition. Malheureusement (pour nous) elle a échoué au concours de Miss Norvège. Si elle avait réussi, elle aurait pu faire une carrière cinématographique.

Syndiquer le contenu